Accueil > Programme > Culture et Animations

Culture et Animations

vers la création de passerelles culturelles

Tarbes connait une vie culturelle variée et diversifiée. Des manifestations se produisent régulièrement et rassemblent un large public :

• Le festival Equestria au mois de juillet

• Le festival de Tango Argentin en août

• Le festival musical des Pic d’Or en mai

• Le Mai du Livre

• Tarba en Canta, en juin,

• Les fêtes de Tarbes également au mois de juin, qui mobilisent  de nombreuses associations.

Outre ces manifestations de nombreux spectacles ont lieu tout au long de l’année. Ils sont portés par différentes structures :

 • Tarbes en Scène, structure municipale qui a en charge la programmation du Pari, du Théâtre des Nouveautés et de la Gespe (scène labellisée en musiques actuelles),

• Le Parvis, qui fait partie du réseau des 70 scènes nationales et dont le rayonnement dépasse notre département.

• Les diverses compagnies de théâtre et de danse qui proposent un nombre important de spectacles professionnels et amateurs. Certaines contribuent au rayonnement de la ville en participant à des spectacles en France et à l’étranger. Par exemple, la compagnie Dan6t qui enseigne les danses urbaines à environ 700 jeunes, participe aussi à de nombreuses créations dans et au-delà de nos frontières.

Il existe enfin des associations qui valorisent les cultures et les identités : associations portugaises et espagnoles, cercle occitan...

On ne peut que regretter que la ville de Tarbes accord un aussi faible montant de subventions aux associations culturelles tarbaises avec seulement 200.730 euros par an. Les trois principales subventions vont à Gespe Animation Spectacle, à la F.O.L. et à l'ensemble instrumental de Tarbes.

Les Beaux Arts sont représentés grâce à l’existence de l’Ecole Supérieure d’Art – Pyrénées Pau-Tarbes et à des associations qui leurs sont dédiées (sculpture, peinture, poterie…).

Nous bénéficions également des services culturels communautaires, leur gestion ayant été confiée au Grand Tarbes :

• Le Conservatoire Henri Duparc,

• La Médiathèque Louis Aragon, la bibliothèque Nelson Mandela à Laubadère, le Bibliobus…

La Ville de Tarbes compte trois musées. Ces trois musées sont centrés sur des thèmes historiques (les Hussards, la déportation, le Maréchal Foch) et touchent malheureusement peu le grand public :

• Le Musée Massey a été rénové il y a quelques années et le bâtiment qui abrite les collections est magnifique, c’est un des symboles de Tarbes. Mais aujourd’hui on ne peut que déplorer la faiblesse de sa fréquentation alors que des millions d’euros ont été investis. L’objectif de mise en valeur du patrimoine local était louable mais c’est un échec touristique. La volonté récente de la municipalité de programmer des expositions temporaires (Blanche Odin, Henri Borde) pourra peut-être réveiller la fréquentation de ce Musée. C’est une proposition de « Tarbes pour Tous » qui est ici reprise par la municipalité et nous nous en réjouissons.

• Le musée de la déportation et de la résistance,

• La maison natale du Maréchal Foch,

• Le Haras National. Ce site en dehors des visites classiques et des animations, s’ouvre à la population lors du festival Equestria.

Il existe enfin des associations qui valorisent les cultures et les identités : associations portugaises et espagnoles, cercle occitan…

Aussi, nos propositions ont pour objectifs :

de valoriser l'offre culturelle, notamment en soutenant les acteurs associatifs dans les processus de création et de diffusion,

de soutenir la pratique des disciplines artistiques,

de rendre notre ville plus vivante, plus attractive, plus festive...

1/Mieux informer sur l'offre culturelle

Il existe de nombreux supports qui font la promotion des différents spectacles et manifestations se produisant sur notre agglomération sans toutefois qu’il y en ait un qui soit réellement exhaustif. L’Office de Tourisme fait aussi un travail de communication important mais celui-ci s’adresse essentiellement aux touristes et aux gens de passage.

Nous proposons la création d’un support unique appelé à devenir une référence locale en matière d’agenda culturel : « le Tarboscope » (à l’exemple du Pariscope) qui recense l’ensemble des propositions culturelles quelle que soit la nature du maître d’œuvre (structure municipale ou associative).

Ce support viendrait compléter l’action de l’Office de Tourisme sans la remplacer. Afin qu’il ne soit pas un simple support parmi d’autres, nous souhaitons créer un véritable portail culturel qui en alimentera le contenu. Il s’agit d’un site internet où les acteurs culturels pourraient directement renseigner leurs informations quant à leurs manifestations.

Un acteur privé porte ce type d'initiative à l'échelle du département sur les arts vivants (la structure "De Scène en Scène"). Le "Tarboscope", support de communication UNIQUE et GRATUIT pour les acteurs de l'agglomération (Office de Tourisme, Ville de Tarbes et Grand Tarbes), doit pouvoir fonctionner de la même façon en étant alimenté directement par les compagnies et les associations locales. Les manifestations locales bénéficieraient ainsi d'une promotion forte grâce au soutien et à la légitimité des acteurs publics.

Afin d’améliorer sa portée et son efficacité, le Grand Tarbes doit en assurer sa mise en œuvre. Les synergies pourraient être d’autant plus fortes si l’Office de Tourisme était rattaché au Grand Tarbes. Ce rattachement est justifié car l’Office et Tourisme est déjà acteur majeur des animations et par ailleurs acteur du développement économique, compétence de la Communauté d’Agglomération. Cela constituerait une avancée non-négligeable dans l’optimisation des moyens.

2/Innover sur les moyens

Les besoins des associations ne se cantonnent pas uniquement à des besoins financiers. Les compagnies artistiques ont souvent besoin de moyens techniques pour parachever leurs créations.

Aussi, nous relançons une idée que Tarbes pour Tous avait déjà portée: la mise en place d’un plateau technique et logistique mobile (à mutualiser avec l’existant, éventuellement sous la responsabilité de la Direction technique de Tarbes en Scène) qui aurait en outre, l’avantage de pouvoir permettre la production de spectacles et de manifestations dans les quartiers.

Nos propositions reprennent, tout en l'approfondissant, la proposition de la structure « De Scène en Scène », qui met déjà en relation les associations locales pour qu'elles puissent procéder à des échanges de matériels.

Dès lors qu’une compagnie se produit en France et participe à la promotion de nos territoires, la mise à disposition de ressources en matière de communication est également un moyen de soutien envisageable. Ces prestations pourront également être gérées via le portail culturel afin d’en optimiser les coûts.

De plus, un interlocuteur unique doit pouvoir être identifié au niveau de la Mairie ou du Grand Tarbes pour pouvoir avoir accès à l'ensemble de ces prestations.

Cette forme de soutien existe déjà : La mise à disposition du Théâtre des Nouveautés au Parvis est un soutien en moyens techniques et humains non négligeable de la part de la Ville.

Dans ce cadre, les accords conclus avec le Parvis font qu’il n’est pas possible de faire une programmation annuelle sur ce théâtre et donc de permettre aux compagnies professionnelles locales, ou extérieures, d’intégrer le Théâtre dans leur tournée (le Pari n’accueillant pour l’essentiel que des résidences-créations).

La charte de mise à disposition doit être revue et les autres acteurs privés doivent pouvoir bénéficier des mêmes conditions d’accès au Théâtre des Nouveautés que le Parvis.

 

3/Favoriser les ponts entre les acteurs de la culture et les disciplines artistiques, entre le centre-ville et les quartiers

La mise en œuvre du portail culturel permettra également aux acteurs de la culture de recenser les savoir-faire disponibles sur l’ensemble de l’agglomération afin qu’ils puissent établir des partenariats techniques ou artistiques nécessaires à l’achèvement de leurs créations.

Par ailleurs nous souhaiterions profiter de l’organisation de grandes manifestations pour que les disciplines artistiques, "certaines  confidentielles", puissent être présentées à la population. La motivation de la plupart des bénévoles et des intervenants, n’est pas seulement de partager et d’enseigner son savoir, chacun dans sa discipline. Elle est également de sensibiliser les personnes non-initiées afin de pouvoir faire de nouveaux adeptes.

Plus largement, chaque manifestation culturelle peut être l’occasion de favoriser plusieurs disciplines artistiques et être étendue à l'ensemble de la ville afin de recréer une dynamique entre le centre et les quartiers. La définition de thématiques culturelles annuelles (prémices d’une politique culturelle locale) peut permettre de mobiliser l’ensemble des acteurs sur une thématique précise en rapport avec l’histoire ou le patrimoine de notre ville et de notre département.

4/renforcer l'OFFRE CULTURELLE et LES ANIMATIONS

La perte de la librairie Chapitre a été un coup dur pour le centre-ville. Des démarches doivent être entreprises par la Mairie pour permettre le retour d’une enseigne culturelle en centre-ville qui ne peut se passer d’une grande librairie générale (livres, CD, multimédia...).

D’autre part, les infrastructures existantes en matière de salles de spectacles et notamment le Pari, doivent permettre de proposer des séances de Cinéma d’Art et d’Essai pour compléter l’offre en la matière du cinéma CGR ou du Parvis à Ibos. Ce dernier pourra d’ailleurs être associé à ce projet.

Enfin Tarbes pour Tous a toujours défendu l’idée qu’un centre-ville devait être un lieu de vie. Outre les grandes manifestations annuelles, d’autres animations intermédiaires doivent être proposées tout au long de l’année pour que le centre-ville redevienne un lieu convivial où il fait bon vivre et flâner et où il se passe toujours quelque chose qui attire les familles, les jeunes, les touristes etc.

Les musées de la Ville sont insuffisamment fréquentés et il nous semble important de s’appuyer sur ces sites pour développer des animations. L’idée est d'étendre ces propositions à tous les publics et adultes (conférences, récits et reconstitutions historiques…) et nous nous réjouissons que des expositions temporaires puissent avoir lieu régulièrement dans l’espace Beaux-Arts. Nous saluons d'ailleurs l'implication du personnel des musées.

Il manque certainement à Tarbes un spectacle qui soit une vraie vitrine pour notre ville, grâce à un festival d’ampleur nationale. Il faut créer des relations avec des compagnies professionnelles ou nous appuyer sur des artistes locaux mondialement reconnus comme le pianiste David Fray qui est prêt à s’impliquer pour créer un événement de haut niveau à Tarbes.

 

5/Favoriser l'accès à la culture, en particulier pour les jeunes générations

Nous avons la conviction que la pratique régulière d’une activité sportive ou culturelle contribue à l’épanouissement des plus jeunes. C’est pourquoi nous proposons que des contrats de partenariat soient établis avec les associations dans différentes disciplines artistiques, notamment dans le cadre des activités périscolaires.

Ainsi, les enfants des écoles pourront être initiés à différentes activités.

A défaut de pouvoir faire intervenir directement un animateur issu de ces associations, des animateurs municipaux habilités pourront intervenir directement dans les écoles, après s’être préalablement formés si nécessaires auprès des différentes associations.

L’initiative « le sport s’invite dans les quartiers » doit pouvoir être étendue à la culture. Il s’agit de proposer pendant la période de vacances scolaires des initiations à différentes disciplines artistiques, en plein air ou dans les maisons et salles de quartiers.

Pour nous contacter :

contact@tarbespourtous.fr

 

Nous suivre sur Facebook :

www.facebook.com/TarbespourTous.